Nouveau

EURYDICE AUX ENFERS / Gwendoline Destremau

Référence: quinquets 16 - ISBN 978-2-491939-36-6
12,00
Le prix inclut la TVA, livraison GRATUITE


résumé


EURYDICE
C’est ici les Enfers ?

CHARON
Avez-vous votre pass ?

EURYDICE
Non.

CHARON
Sans pass on ne passe pas. Vous pouvez vous rendre à l’administration pour effectuer une demande de renouvellement de votre pass Cadavre. Au plaisir de vous revoir parmi nous.

EURYDICE
Je suis pas un cadavre. Je suis Eurydice. Je viens chercher quelqu’un. Il y a eu une erreur.



Eurydice refuse la mort de son amant et mobilise toute sa force pour renverser le système bien établi des Enfers, grande entreprise peuplée d’employés tour à tour burlesques, effrayants, et parfois bizarrement attachants. À chaque étage des Enfers, elle sacrifie une part d’elle-même, jusqu’à l’ultime étape ; offrira-t-elle son coeur en échange de son amant ? Doit-on se sacrifier entièrement à l’amour ?

« Il est essentiel pour l’avenir de la culture et du théâtre que la jeune génération s’empare des oeuvres du passé avec passion, force, impertinence et talent, comme le fait ici Gwendoline Destremau. Elle a su tout d’abord écrire ce texte fort et plein d’humour qui revisite de façon très personnelle le mythe d’Orphée et Eurydice. » (Extrait de la préface de Charles Berling)

 

l'auteur

Après deux ans de classes préparatoires littéraires et une licence de philosophie, Gwendoline Destremau débute une formation de comédienne à L’École du Jeu, dont elle sort diplômée en 2020. Elle fonde sa compagnie, L’Eau qui Dort, pour accueillir ses projets d’écriture et de mise en scène. Eurydice aux Enfers est un succès au Festival OFF d’Avignon 2021, et est sélectionné parmi les dix « Coups de coeur » du Club de la Presse au Festival 2022. Elle est programmée sur une centaine de dates dans toute la France entre 2021 et 2024, et au Théâtre des Carmes en Avignon 2023. La prochaine pièce de Gwendoline, une réécriture du mythe de Cassandre, Léviathan, sera créée en février 2024 au Quai des Rêves à Lamballe.

Parcourir également ces catégories : LES QUINQUETS DE DACRES, Page d'accueil