VERDUN La plus grande bataille de l’Histoire racontée par les survivants / Jacques-Henri Lefebvre


VERDUN La plus grande bataille de l’Histoire racontée par les survivants / Jacques-Henri Lefebvre

Référence: verdun 1 - ISBN 979-10-92247-20-6
25,00
Le prix inclut la TVA, livraison GRATUITE


 

L’ouvrage de référence sur la bataille de Verdun, réédité à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale.

« Nous étions brulés par la soif. Nous cherchions partout de l’eau, personne n’en avait. Un trou d’obus rempli d’une eau verte qui sentait le cadavre était l’objet de nos convoitises, mais les mitrailleuses ennemies le tenaient sous leurs feux. Ceux qui s’en approchaient en rampant lui formèrent bientôt une couronne de cadavres... »

L’enfer de Verdun...

L’ouvrage de Jacques-Henri Lefebvre est une formidable et tragique découverte de ce qu’a pu être l’enfer de Verdun.
Seule la force d’évocation des témoins directs, les survivants, rescapés de l’horreur absolue de la guerre, avec la puissance et le réalisme de leurs témoignages, permettent à ceux qui ne l’ont pas vécue, qui ne connaissent pas la guerre, aux générations actuelles et futures, d’essayer de comprendre, d’appréhender ce qu’ont pu être l’exceptionnel et le quotidien des souffrances de cette bataille tristement unique dans l’histoire.
Découvrir Verdun, comprendre Verdun, approcher sa tragédie, c’est oeuvrer pour la Mémoire et pour l’avenir. Regarder l’horreur de la guerre dans sa démonstration la plus absolue, c’est déjà ouvrir une voie pour la Paix.

« (...) Comme je venais de m’agenouiller près d’un de ces malheureux, je remarquai aussitôt que la couverture qui lui permettait de ne pas mourir de froid tombait à plat au dessus des genoux.
– Comment cela va-t-il ? dis-je, dans le vacarme, en prenant le pouls de cet homme, simple soldat, mais ayant de loin la trentaine.
– Oh, me dit-il d’une voix grave, cela va très bien : ils ne passeront pas.
À ce moment, je soulevai la couverture et je vis que le pauvre garçon avait les deux jambes arrachées...
De telles réponses, j’en ai entendu beaucoup. J’admire les chefs qui font le nécessaire pour ravitailler en armes et en nourriture cette multitude de héros presque anonymes. Toutefois, je m’en tiens à mon sentiment, et je pense, plus de quarante-trois ans après ces drames, que le vainqueur de Verdun est bien, au regard de l’Histoire, l’humble combattant français. »


Georges Duhamel, de l’Académie française – extrait de la Préface

 

 

Parcourir cette catégorie : MEMORIAL DE VERDUN